Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/12/2008

L'HERBE DES GUEUX.........................

Clématite des haies...
Appelée aussi Viorne des pauvres...
Herbe aux gueux...
On la trouve en lisière des bois..
Des haies qui bordent les routes et chemins...
C'est une plante vivace et grimpante...
Les tiges ligneuses et parfois très épaisses...
Peuvent atteindre 20 mètres de long...
Elles sont très solides...
Enfant, grâce à elle je jouais à "Tarzan"...
Roi de mes chemins creux...
Si...Si...la jungle en Sarthe...
Étonnant.. .Non!...

IMG_3151B.jpg


IMG_3149B.jpg


IMG_3134B.jpg


Les fleurs sont blanches...
Très parfumées...
Avec 4 pétales à grandes étamines...
Les fruits à long panache plumeux...
Forment des bouquets soyeux...
Persistant longtemps en hiver...
Aux beaux jours avec quelques photos...
Je reviendrai sur la floraison...

IMG_3119D.jpg


IMG_3125B.jpg


IMG_3119Djpg.jpg


Puisque nous sommes entre nous...
Petite confidence...
Quand cette liane est sèche...
De fins canaux creux à l'intérieur...
Permettent d'aspirer la fumée d'une tige allumée à un bout...
Ce que nous ne manquions pas de faire étant gosse....
Qui nous l'avait appris???...
Allez savoir!... mais nous le savions....

IMG_3119B.jpg


Était ce toxique???...
Allez savoir!...
Ceci explique peut-être cela!...
C'était le "hakic..." Sarthois...
Et "hakic" la faute???...

IMG_3122B.jpg


IMG_3131B.jpg


(Coulaines...SARTHE...Décembre 2008.)

Commentaires

chez moi, dans le sud aveyron, cette plante qui s'apparente à une liane est appelée "aguabis " nom patois dont je ne connais pas la signification.

Écrit par : ginette | 09/12/2008

merci Alain pour ce cours humouristique de botanique il y a aussi beauoup de viorne des pauvres dans nos sous bois

Écrit par : ulysse | 11/12/2008

J'avais lu je ne sais plus où que les gueux l'utilisaient pour faire apparaître de vilaines plaies pour apitoyer les gens souvent au sortit des églises....

Écrit par : liliane poillot-martinas | 18/04/2012

J'avais lu je ne sais plus où que les gueux l'utilisaient pour faire apparaître de vilaines plaies pour apitoyer les gens souvent au sortit des églises....

Écrit par : liliane poillot-martinas | 18/04/2012

Les commentaires sont fermés.