Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/11/2007

GROSSE FATIGUE......................................

D'années en saisons,
passées à recevoir foin ou paille...
Après avoir connu chevaux et charrettes...
Après avoir vu tracteurs et remorques...
Témoin des heures de labeur...
Pour un salaire de sueur...
Pour une mauvaise soupe claire...
Pour une couche sans confort...
Voici venu le temps solitude et abandon...
Le temps des courants d'air et de l'ingratitude...

PETITE FRAICHEUR ET GROSSE FATIGUE !...

Ainsi naissent et meurent les choses...
Ainsi passent les hommes sur terre...

3d648f704fa2e6776a2d2a6800a15578.jpg


(Coulaines...SARTHE...novembre 2007.)

Commentaires

tres bon choix de presentation!

Écrit par : pierrot le zygo | 06/11/2007

Merci Pierre....et merci à midiblog et blog spirit...

Écrit par : bordeau alain | 06/11/2007

je te trouve aussi noir que ta mise en page...

bien sûr, elle a vu l'effort, la peine, la solitude, mais peut être aussi entendu des chuchotements, des soupirs, des mumurmures de bonheur et de plaisirs cachés...

La fatigue passera et la chaleur reviendra.

bise

Écrit par : Ernesta | 07/11/2007

Ainsi passent les hommes sur terres...
La vérité en quelques mots, tout simplement...La vie est bien peu de chose...j'ai compris à quel point il faut profiter de chaque seconde de cette vie qui nous même inexorablement vers l'inexistance, l'oubli de moi-même et par moi-même...Tant d'années passées à apprendre et pour finir , perdre ces merveilleux 'acquis' par tant de sueur...
Comme l'ecrivit Beaudelaire dans 'L'horloge':
"le temps est un joueur avide qui gagne à tout coup sans tricher, c'est la loi!"
merci Alain, bonne journée!
le printemps reviendra!
mustie.

Écrit par : mustie1980 | 07/11/2007

Et là, amis, vos commentaires ! j'ai trouvé trés beau ce petit poème et la photo d'Alain, et pas du tout désespérant. La vie qui passe et se régénère à travers la mort, comme tout ce qui vit et meurt pour revivre : c'est la définition même de la vie, non ?

Écrit par : la calmette | 07/11/2007

La SEULE PERMANENCE DE LA VIE....c'est justement son IMPERMANENCE...
Merci à vous qui passez....comme tout à chacun j'ai mon petit fond de sauce dépressif, mais pas plus....loin de moi le désespoir...j'aime trop la vie!!!...(depuis 2001 je devrais être mort...voir mon site "BIOLOGIE TOTALE HUMAINE"...)
"GROSSE FATIGUE" est juste le constat de ce qui est,...la réalité des choses...et la réalité regardée dans les yeux n'est jamais désespérante...pour moi l'illusion est désespérante...et tout ce qui n'est pas réalité, n'est que de l'illusion...
Cordialement à vous toutes et tous...ALAIN.

Écrit par : bordeau alain | 07/11/2007

Les commentaires sont fermés.