Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/06/2007

ATTENDRE LE DERNIER MOMENT......

Voir l'horizon s'épaissir d'un ciel si lourd, que celui ci semble toucher les plus hautes herbes...
Assis sur le bord du fossé, et contempler l'ensemble se transformant à chaque instant...
Un souffle, un courant d'air et la luminosité change...
Attendre...encore quelques instants de plus...
Quelques instants... juste avant que la luminosité ne disparaisse complètement du la surface du tableau...
Attendre ce dernier moment pour fixer l'instant...
Et partir au plus vite...se mettre à l'abri....
BEL ORAGE !!!

medium_IMG_3918A.jpg

(Coulaines...SARTHE...juin 2007.)

Commentaires

ha l'eau !

Écrit par : pierrot le zygo | 29/06/2007

Magnifique photo !

Écrit par : planet taka-yaka | 29/06/2007

"Attendre le dernier moment".
C'est déjà tout un programme !

Mais comment sait on que c'est le dernier ?

Écrit par : Ernesta | 29/06/2007

De ton vivant....impossible!!!!!!!
Hé..Hé.. c'est là que c'est drôle!!!!.....il nous faut attendre l'instant d'après, du vivant....pour savoir que cela était le dernier...j'adore cette idée!!!!!!!
Au quotidien...notre existence n'est faite que de naissance et de petite mort à l'instant...ce qui est important et juste, c'est juste l'instant!!!!! dans sa plénitude....pour ce qu'il est....Hummmmmm....c'est divin....merci la vie.
Et quand je dis "MERCI LA VIE" c'est en toute conscience de la vie...pour être passé tout près de l'après.
bisous Ernesta.
(les bleuets qui vont suivre sont pour toi.)

Écrit par : bordeau alain | 29/06/2007

Grand merci pour TES bleuets... Quelles merveilles ces PETITES fleurs, et je dois avouer que de savoir qu'elles me sont offertes, me ravie et me font chaud au coeur.

Et aussi merci pour les escholtzia...dis moi, ces fleurs couleur de soleil, poussent dans les champs ? Moi, je les ai mis pendant des années sur mon balcon de parisienne pour qu'elles m'apportent un peu de chaleur et de lumière. Comme la liberté des grands espaces a dû leur manquer !


Par ailleur,
Ce dernier moment, je crois que j'ai essayé de l'approcher lorsque je n'étais qu'une enfant. Ce plaisir du quotidien, de ces PETITES choses, de ces PETITES joies et de ces tout PETITS riens, je les connais bien. Cette envie de crier chaque matin ma joie de vivre ne m'a plus jamais quitter...jusqu'à quand, peut être le dernier instant ? Alors là, je dis oui ! l'après ne m'appartient pas, et puis j'ai déjà beaucoup à faire avec l'avant.

Je crois que l'on fait partie du même clan ?
Je suis heureuse de t'avoir rencontré.

Bonne soirée à toi et à tous ceux qui t'accompagnent.

Écrit par : Ernesta | 29/06/2007

Les commentaires sont fermés.